EXPOSITIONS DE EL-MOSAÏK, ÉTÉ 2018

sculpture bois et mosaïque

autoportrait à la sinusite

  MAI

BALAD’ARTS

 Pour le WE de Pentecôte, c’est à dire les 18, 19 et 20 mai, comme tous les ans, depuis quelques temps déjà (et oui!!!), je participerai à l’ exposition de Balad’Arts, avec tous mes copains !                                                                                                                                          Vous nous retrouvez cette année à Saint Cirgues et à Saint Floret.                                             Je serai, quant à moi, ravie de vous faire voyager à bord de mon transsibérien, dans l’église de Saint FLORET ! Pas banal, n’est ce pas ?

 

BIENNALE DE LA SCULPTURE DE MEZEL

Mes sculptures seront exposées dans les locaux de la maison du temps libre à Mezel.

               Ce, du samedi 26/05 au dimanche 03/06, tous les jours de 14H à 18H30 et le dimanche de 7H à 18H30, non stop.

 

Garage Rouvet en majesté

  JUILLET/AOÛT

 

LA MÉCANIQUE DES ARTS DE SAUXILLANGES. 

C’est devenu une habitude, maintenant. Bien sympathique habitude, devrais je dire !               En effet,  du samedi  07/07 au samedi 01/09, 25 artistes et artisans (dont ma petite personne les 18/07 ; 29 et 31/08), se relaieront pour vous accueillir dans ce lieu atypique, au cœur de Sauxillanges.                                                                                                                                       Il y aura des peintures et des sculptures, des  mosaïques et de la céramique, des objets en papier, en bois, en cuir, en laine et en tissu, des dessins et de l’origami, des Doudous, des bijoux, des cailloux et un peu de tout… Mais, fait « main » et local !

La mécanique des Arts, dans l’ancien garage Rouvet, place de la fontaine.                               Du lundi au samedi, de 10H30 à 12H30 et de 14H30 à 18H30.

 

Voyage dans les grands espaces Sibériens

Le eltranssibérien

  AOÛT

 

FORUM DES ARTS DE BARJAC                                                                              

Pour cet fin d’été, je vous invite à un petit voyage vers le sud, à l’extrémité du plateau des Cévennes, entre les Gorges de la Cèze et de l’Ardèche, au milieu de la garrigue, des bois et des vignes…                                                                                                                                        En effet, j’aurai le plaisir de montrer mon travail au milieu de 15 artistes de tous pays, dans le magnifique château des Comtes de la Roure.                                                                            C’est tentant, non ?

Forum des Arts de BARJAC, du18/08 au 02/09, au château,                                   tous les jours de 10H à 12H et de 16H à 19H

Alors, à bientôt !

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Voyagez en « eltranssibérien »

« Le Transsibérien numéro 36 003, à destination de Pékin, départ 12H01 partira voie 6. Il desservira: Kazan – Iekaterinbourg – Krasnoïarsk – Irkoutsk – Olkhon – Oulan Oude – Oulan Bator – Mt. Khentii .                                                                          Attention, nous rappelons aux personnes accompagnant les voyageurs, de ne pas monter dans les voitures.                                                                                         Ce train comporte un service de restauration. Bon Voyage. »

 

A la découverte d’un autre Orient Transsibérien, Route de la Soie, Kamtchatka

VOYAGE AUTONOME MOSCOU-PÉKIN
5 rouleaux/5 paysages/ 5 saisons

VOYAGE INDIVIDUEL AUTONOME

De Moscou à Pékin / 20 Jours/ plus de 9000km parcourus/ 8 fuseaux horaires traversés
Disponibilité : Tout au long de l’année
Moscou – Kazan – Iekaterinbourg – Krasnoïarsk – Irkoutsk – Olkhon – Oulan Oude – Oulan Bator –
Mt. Khentii -Pekin

Avec ou sans guide et sans visites organisées, avec ou sans logement réservé, voyagez à bord du train Transsibérien, en toute liberté, selon vos envies.
Traversez 3 pays en suivant le plus long réseau de chemin de fer au monde.
Commencez par visiter la gare de Moscou puis, laissez vous engourdir par les immensités recouvertes de bouleaux blancs.
Vous longerez ensuite le lac Baïkal : celui ci constitue la plus grande réserve d’eau douce liquide à la surface de la Terre.
Vous arriverez enfin , en Mongolie, admirez ces paysages ondoyants.

 

L’AUTHENTIQUE VOYAGE TRANSSIBÉRIEN
En autonomie complète, vivez un authentique voyage transsibérien.
Ce voyage est mis au point par el-mosaïk. Bénéficiez de son expérience acquise au long des nombreux voyages transsibériens qu’elle a rêvés .
Cet itinéraire unique vous conduira loin des pièges à touristes et hors des sentiers battus, du pont de la Volga, au Lac Baïkal, jusqu’à la Mongolie.

Parcourez deux continents en cinq tours du moulin conçu à la gloire du célèbre réseau de trains Transsibérien/ Transmongolien
Nous nous chargerons des transactions difficiles, vous conserverez votre liberté de mouvement.
De la forêt Sibérienne jusqu’aux hautes steppes, ne vous limitez pas aux sites touristiques, mais découvrez la magie de ces paysages.

 

DESCRIPTION

   Dimensions : hauteur 73cm; Ø: 65cm.

Les rouleaux du el.Transsibérien tournent, lancés par la main, afin de faire défiler le paysage, comme si vous étiez à bord de ce train qui traverse toute la Sibérie puis la Mongolie pour la ligne Transmongole que j’ai choisie.
De plus, l’ensemble des rouleaux tourne lui aussi, afin que le spectateur puisse observer tous les paysages sans sortir de son fauteuil, un peu comme lors d’un voyage en train, non ?

Mes recherches me montrèrent souvent une locomotive munie à l’avant d’une magnifique étoile rouge, je décidais donc de reproduire celle ci sur ma structure : il me fallait donc cinq rouleaux : un pour chaque branche de l’étoile !

Cinq rouleaux , cinq paysages…
Choisis selon deux critères :
1/ qu’ils soient représentatifs du voyage entrepris.
2/ qu’ils permettent de profiter au mieux du mouvement de rotation des rouleaux.

Le fouillis des fils électriques des villes actuelles, les troncs blancs des bouleaux qui défilent et provoquent un réflexe de poursuite, les enchevêtrements des poutres d’un pont métallique, les courbes des montagnes me paraissaient idéales pour mon projet …
Je choisis donc de représenter :

Sur le premier rouleau: La gare de Moscou.
En N° 2, une forêt de bouleaux puisque, aux dire des voyageurs, ceux ci défilent sur une grande partie du voyage.
En troisième, le pont qui traverse la Volga.
N°4 le Lac Baïcal que la ligne suit au plus près.
Et enfin,sur le 5ème la Mongolie.

Chemin faisant, je choisis de donner à chaque paysage (hormis la gare), une saison distincte.
Ainsi, nous commencerons notre voyage en été, dans une forêt bien verte, nous franchirons la Volga en Automne, longerons un lac Baïkal gelé par la rudesse de l’hiver et arriverons en Mongolie à la fonte des neiges.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Masque de SÎN, dieu lunaire pour représenter le lundi

          SÎN              

 

Cette première sculpture de ma série «jours de la semaine», est une représentation certes documentée, mais non moins libre et modeste du premier jour de la semaine: «le lundi».

Je voulais présenter ce travail sous forme de masques, inspirés des masques chamaniques de différentes régions du globe et, comme eux, pouvoir les plaquer sur un visage humain.

En français, comme dans la plupart des langues romanes le mot «lundi» est issu du latin: lunae dies signifiant «jour de la lune». En Anglais, Monday est forgé sur le vieil anglais mōna > moon et en Allemand Montag, sur le vieux haut allemand māno > Mond «lune», etc.

Vous l’aurez compris, je me suis donc penchée sur les représentations de cet astre de la nuit: la lune et voici ce que j’ai trouvé.

En Mésopotamie, en 2500 avant J.-C., Nanna/Sîn * est la divinité représentant la lune. Il est l’astre principal qui éclaire la nuit et dispose d’une place privilégiée dans la mythologie, puisqu’il passe pour être le père du Dieu symbolisant l’astre solaire. Alors que le dieu solaire parcourt le ciel la journée, le Dieu lunaire prend le relais la nuit.

Sîn/Nanna apparaît dans de nombreux hymnes et textes rituels comme une divinité liée à la fertilité. L’origine de cette fonction pourrait être liée à la proximité entre le cycle de la lune et le cycle menstruel. La lune est d’ailleurs signe de fertilité, de fécondité et d’abondance dans la plupart des civilisations.

Par ailleurs, le dieu lunaire est couramment associé aux bovins, animaux liés à la fertilité dans la culture du Proche Orient ancien. La forme d’une paire de cornes n’est pas sans appeler celle du croissant lunaire. Sîn est donc souvent adoré sous la forme d’un Taureau, portant une tiare à grandes cornes, ainsi qu’une grande barbe bleue de Lapis-Lazuli.

Je «tenais» mon premier jour, premier masque, ce serait un Taureau/ Dieu, portant fièrement ses cornes en croissant lunaire, la tiare sur le front: je choisis de représenter celle-ci par un disque: le cercle solaire, représentant son fils.
Je lui ai donné des couleurs chatoyantes, bien qu’il règne sur la nuit (mais, qu’est ce que la couleur?) car il représente la fertilité. Une rivière coule sur son front et sa barbe est lustrée et couverte de pierres précieuses.
Comme convenu, j’ajustai la sculpture sur mon propre visage, afin que les personnes qui le désirent puissent le porter et ainsi se transformer en Dieu SÎN, vieux de quelques milliers d’années.

*D’après l’encyclopédie Wikipédia :                                                                                                 Sîn est la divinité personnifiant la lune dans la Mésopotamie antique. Comme la plupart des autres dieux mésopotamiens il a eu plusieurs noms : Sîn (ou Sî’) correspond à la forme akkadienne de son nom, tandis qu’en sumérien, il est connu sous les noms Nanna(r) ou Su’en (d’où dérive sans doute le nom akkadien).

Nanna/Sîn était une des divinités les plus importantes du panthéon de la Mésopotamie, sans jamais avoir joué un rôle majeur dans la mythologie. Il était subordonné à son père le grand dieu Enlil, mais les deux autres grandes divinités astrales, la déesse Innana/Ishtar et le dieu solaire Utu/Shamash étaient considérés comme ses enfants. Du fait de l’importance du cycle de la lune dans le culte religieux, il a conservé une place de premier plan durant toute l’histoire mésopotamienne, et son principal sanctuaire, dans la grande ville d’Ur, fut l’un des principaux lieux de culte de la région. Secondairement, Nanna/Sîn était également une divinité liée à la fertilité, en particulier celle des troupeaux de vaches.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Catalogue des objets utilitaires… mais pas que.

Bien que m’orientant de plus en plus vers de la création artistique pure, je persiste à réaliser de temps en temps des objets utilitaires.                                                                                           Car, je n’oublie pas que j’ai « plongé » dans la création grâce à eux, en voulant donner de la personnalité à mon petit « chez moi »et aux objets qui m’entourent.                                         Mais aussi, car je ne vois vraiment pas pourquoi nous aurions besoin d’une telle barrière entre l’artisanat/ objet utilitaire et l’art/ qui ne sert à rien(?)                                                        Ma table Cristina est bel et bien une table, fonctionnelle, vous pourrez poser dessus (à peu près!) tout ce que vous voudrez, la lavez… N’en est elle pas pour autant, une œuvre d’art?

IMG_0058                 gréta côté                                                                     Petite table « Catrina »                                         La Catrina, appelée à l’origine « La Calavera Garbancera », est un personnage populaire de la culture mexicaine ; il s’agit d’un squelette féminin vêtu de riches habits et portant, généralement, un chapeau.

Le jeu des matériaux est particulièrement travaillé : transparence de certaines zones, miroir sur d’autres …                                                                                                                                Hauteur: 42 cm ; dimensions du plateau: 54 X 42 X 27cm .

       

Boite « En hommage à Matisse »  13X13X13cm

miroir « Jardin d’Eden »25X25

  « Villes englouties » 25X25

Caches pots 

 

.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

CATALOGUE DES MOSAÏQUES SUR SCULPTURES

Voici, ci dessous , les sculptures / mosaïques de plus grandes tailles, encore disponibles à mon atelier, 15 route de Sugères, à SAUXILLANGES, au sud de Clermont-Ferrand, pas très loin de la sortie 13 de l’autoroute A75.

N’hésitez pas à m’appeler au 06 80 91 48 56 pour prendre RDV et venir les voir…

page FB:www.facebook.com/el.mosaik/

Ou, si cela vous convient mieux, consultez la rubrique » agenda des expositions », sur ce site et venez à leurs rencontres, au lieu et heure qui vous conviendront! (Par contre, je ne suis pas toujours présente sur les lieux d’expo! Il faut bien que je travaille à ma création, aussi !)

 

IMG_0058                 gréta côté                                                                     Petite table « Catrina »                                          La Catrina, appelée à l’origine « La Calavera Garbancera », est un personnage populaire de la culture mexicaine ; il s’agit d’un squelette féminin vêtu de riches habits et portant, généralement, un chapeau.

Le jeu des matériaux est particulièrement travaillé : transparence de certaines zones, miroir sur d’autres …                                                                                                                                Hauteur: 42 cm ; dimensions du plateau: 54 X 42 X 27cm .                                                    

 

IMG_0012 IMG_0013 IMG_0011 IMG_0010            « étreinte »  Sculpture mixte : bois / mosaïque .Hauteur: 60 cm .


« Les Sylvains » Sculpture mixte bois/ mosaïque/ galet .13 X 16cm  Hteur: 53cm

    « Sîn »,                     Hteur totale: 120cm , tête de taureau,50X50cm (sans la barbe)

Masque recouvert de mosaïque, tôles rouillées, perles et autres matériaux,  posé sur une tige en Zig Zag, elle même fichée dans un cube en béton coloré noir.                                                          Le dieu « Sîn » ou « Nanna »(le lumineux) a été adoré quelque 2500 ans avant  J.-C. sous la forme d’un taureau, signe de fécondité. Celui ci portait une grande barbe bleue de lapis-lazuli, ainsi qu’une tiare à grandes cornes (celles ci rappelant la forme du croissant lunaire)

« Le skizochêne »       Hteur avec tige 67cm sculpture: 43X34cm

 

 

                                                                            IMG_0060                                                                                       « Le moulin à musique »: 58X80cm

 Ce moulin, inspiré des moulins à prières Bouddhiste, se veut être la « représentation « visuelle » d’une musique: le premier mouvement de « la mer » de Debussy, c’est à dire « De l’aube à midi Sur la mer ».

Quatre rouleaux, (un par « atmosphère » ou instant musical) tournent, lancés par la main du spectateur de manière aléatoire pour une musique « ouverte ».                                                 De cette façon, la confrontation des mosaïques est sans cesse renouvelée  tout comme les motifs musicaux de Debussy.                                                                                                  Chaque suite de tesselles se poursuit dans le rouleau voisin, par une autre, puis une autre, tout comme la mélodie qui «passent » d’un instrument à l’autre, motif après motif.               J’ai reproduit dans la composition générale de ma mosaïque, la disposition des lignes de portées du conducteur.                                                                                                                      A mi- hauteur, en ligne d’horizon : les tesselles représentant les percussions.                          Au dessus de cette ligne, les vents: flûtes, clarinettes, cors, hautbois…                                      En dessous, l’orchestre à cordes : violons, alti, violoncelles…                                                    Les Harpes, petites perles mouvantes côtoient les percussions, entrent dans les vents…

 « le eltranssibérien »  hauteur: 73cm; Ø: 65cm

Le « eltranssibérien » possède cinq rouleaux que le spectateur peut faire tourner sur eux mêmes. L’ensemble est posé sur une table, elle même tournante. Ainsi, mon voyageur peut, tout en restant bien installé sur sa banquette, visiter les différents paysages de ce train mythique qu’est le Transsibérien. C’est ainsi que vous partirez de la gare de Moscou, parcourrez les forêts de bouleaux , puis traverserez la Volga sur le pond métallique entre Obsharovka et Oktyabrsk. Vous longerez ensuite le lac Baïkal et traverserez une partie de la Mongolie…                                                                                                                                       Bon voyage

poulpe39 (copie)  « Le poulpe danseuse étoile »   :H 90cm

Et,  » les roses des volcans »

…LES ROBOTS

robot vizir 1    img_0057       Un petit « coup » de folie! Devant la multiplication des robots à tout faire et dont on ne sait quoi faire (!) ; j’ai eu le besoin impérieux de fabriquer ces petits robots « rigolos » qui ne servent à RIEN !

Enfin, ça , c’est ce que l’on dit …

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire