Je me présente

Je pratique la mosaïque en amateur depuis les années 90.

En 2012, affamée de création, je décide de franchir le pas et quitte toute activité pour me consacrer à temps plein à celle d’artiste.

Totalement autodidacte, mon travail résulte des différentes expérimentations effectuées depuis de si nombreuses années.

Libre de tout conditionnement, je pratique un art intuitif dont la genèse, parfois, m’échappe.

Je peux tout aussi bien effectuer au préalable un dessin très précis, ou une simple esquisse, ou encore, me laisser guider par la matière elle même. Commence alors un va et vient de l’esprit entre une divagation, un rêve éveillé de l’œuvre achevée, et une conscience avisée qui me permet de la réaliser. ( parfois ! )

J’aime la mosaïque car j’aime la matière.  C’est pourquoi, je choisis mes matériaux avec le plus grand soin suivant leur texture, leur couleur, le contraste qui va naître de leur confrontation.

J’aime la mosaïque car j’aime la lumière. Grâce à la diversité de mes matériaux , leurs emplacements les uns par rapport aux autres, leurs inclinaisons, je peux « jouer » avec elle. Les smalts de Venise subliment la vieille tôle rouillée, la pâte de verre irisée révèle le feu de la Pouzzolane, l’ardoise devient incandescente juxtaposée aux miroirs…

Pour finir, j’aime la mosaïque car j’aime que chaque tesselle (composant individuel) fasse partie du tout et que le tout soit une mosaïque de petits fragments disparates et hétérogènes. Je cherche, par leur placement le tout originel, son rythme et l’harmonie.

el.mosaïk