Autoportrait mosaïstique

Lorsque les objets « inanimés » nous apostrophent…

Je ne sais ce qui m’a, littéralement « forcée » à garer ma voiture, en hâte, ce jour là.              Ni, pourquoi, j’ai traversé en courant, ce champ pour, finalement, trouver cette vieille souche, à moitié brûlée dans une haie que l’écobuage avait malencontreusement grignotée.

Une chose est certaine, c’est qu’ à partir du moment ou nous nous sommes vu, je n’ai eu de cesse de ramener cette beauté à l’atelier.

Le temps a passé.  Malgré de multiples caresses et quelques spéculations, l’objet de mon désir se refusait à tout engagement.

Jusqu’au jour où…                                                                                                                                      Elle s’est révélée à moi et ce fut l’idylle la plus dévorante et la plus réjouissante de l’année.

 

L’AUTOPORTRAIT À LA SINUSITE.

Cette sculpture mesure 50cm X 33cm.                                                                                   Elle s’accroche au mur, tel un tableau.                                                                          Matériaux: souche de peuplier, pâtes de verre, grès, miroirs, smalts de Venise, perle.

 

RECETTE.

Prenez une vieille souche à moitié brûlée,

Garnissez là de farce « à votre façon »: mousse, papier journal, pâte à bois…

Façonner la pâte à votre convenance puis, laissez sécher.

Lorsque la sculpture est bien sèche,  rectifier l’apprêt, si besoin …

Vous pouvez commencer votre garniture: bon courage!

                                   

N’oubliez pas de ranger votre cuisine!

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.